A-Mansia (Nutrition/Santé)

A-Mansia est la première co-spin-off issue d’une recherche conjointe menée par deux universités européennes, l’Université catholique de Louvain et Wageningen University. C’est aussi la première spin-off belge dans le domaine du microbiote intestinal :

Son objectif ? Développer des produits à base de la bactérie Akkermansia ;

Comment ? Akkermansia est présente naturellement dans l’intestin, en plus ou moins grande quantité selon les individus. Les tests ont démontré que certaines situations provoquent un déficit d’Akkermansia. Le but est donc de restaurer un dialogue entre l’intestin et les autres bactéries. Et ainsi soutenir les fonctions normales de notre organisme afin de maintenir notamment l’immunité, ou encore un taux de cholestérol et de sucre normaux dans le sang. Les produits pourraient ainsi être efficaces pour maintenir une bonne santé (glycémie et cholestérolémie normale, le bien-être intestinal) ;

La spécificité d’A-Mansia ? Le développement de deux cibles (à partir d’une même base scientifique), l’une dans le domaine de la nutrition (bactérie Akkermansia), l’autre en pharmacologie (composé actif). C’est inédit qu’une spin-off démarre d’emblée avec deux pistes prometteuses à explorer ;

Concrètement, A-Mansia a pour objectif de sortir sur le marché son premier complément nutritionnel à base d’Akkermansia d’ici 3 ans, soit en 2021.

Le financement de la co-spin-off a été rapide. Soit une levée de 13 millions d’€, en un an. Le principal investisseur ? Un fonds d’investissement français, Seventure Partners, spécialisé dans le domaine du microbiote. Ainsi que le Fonds Vives II (UCL), la SRIW et Nivelinvest. La spin-off A-Mansia permettra la création de 15 emplois directs d’ici 2020, sans compter les emplois indirects. Elle sera située en Région wallonne (Belgique). La R&D de la co-spin-off se fera en partie dans les laboratoires de l’UCL et de la Wageningen University.