Actualités

Illustration of an active receptor isolated on white background. 3d rendering
jeudi 08.02.2018

UCB et le syndicat d’investisseurs dirigé par Novo Seeds ont lancé Syndesi Therapeutics en vue de développer de nouveaux traitements pour des troubles cognitifs

  • Syndesi Therapeutics mise sur les compétences d’UCB en matière de développement de médicaments neurologiques pour mettre au point des traitements potentiels au mécanisme innovant contre les troubles cognitifs.
  • Financement d’une série A de 17 millions d’euros d’un syndicat d’investisseurs belges et internationaux.

Louvain-la-Neuve,  le 5 février 2018  - La création de Syndesi Therapeutics (« Syndesi ») annoncée aujourd’hui est le fruit d’un partenariat entre UCB et d’un syndicat d’investisseurs belges et internationaux. Le syndicat d’investisseurs est dirigé par Novo Seeds et Fountain Healthcare en conjonction avec Johnson & Johnson Innovation – JJDC, Inc. (JJDC), V-BIO Ventures, la Société régionale d’Investissement de Wallonie (SRIW) et VIVES-Louvain Technology Fund. Syndesi Therapeutics s’est vu concéder sous licence exclusive par UCB le programme de développement d’une petite molécule, première de sa classe. Syndesi Therapeutics, dont le siège se situe en Belgique, misera sur les compétences d’UCB en matière de neurologie pour la modulation de la protéine 2A de la vésicule synaptique (SV2A). L’investissement de série A d’un montant total de 17 millions d’euros financera le développement clinique de ce composé phare jusqu’à la première validation de principe chez l’être humain.

Jonathan Savidge, PhD, PDG de Syndesi, déclare : « Le développement de ces petites molécules qui modulent la cible SV2A de façon distincte s’inscrit dans une nouvelle approche fascinante pour le traitement des déficits cognitifs, car celles-ci ciblent en particulier le dysfonctionnement synaptique, une caractéristique de la maladie d’Alzheimer et d’autres pathologies marquées par un déficit cognitif. Syndesi bénéficie des compétences de recherche d’UCB ainsi que d’un impressionnant syndicat d’investisseurs aguerris et de leur réseau respectif. »

“La maladie d’Alzheimer, et plus largement le déficit cognitif dans l’ensemble des troubles neurologiques demeure un domaine à fort besoin non satisfait pour les patients.  Le potentiel qui offre cette nouvelle approche thérapeutique, supporté par l’imagerie, est une voie prometteuse pour le développement clinique,” explique Prof. A. Ivanoiu de l’UCL, Clinique Saint-Luc.

“Depuis deux ans, Vives Louvain Technology Fund a contribué à la création de la spin-out en apportant son savoir-faire dans le montage de start-ups de haute technologie. Cet investissement illustre notre volonté de favoriser et d’accélérer les percées scientifiques dans des domaines aussi complexes que la maladie d’Alzheimer en rassemblant les forces vives du monde académique, du monde industriel et des pouvoirs publics.” ajoute Philippe Durieux, CEO Sopartec – Vives.

À propos de Syndesi Therapeutics

Syndesi Therapeutics (www.syndesitherapeutics.com) a été lancée au sein du Centre d’Entreprises et d’Innovation (CEI) à Louvain-la-Neuve. Elle sera présente dans les installations de l’incubateur JLINX pour bénéficier des savoir-faire sur le campus de Janssen à Beerse, en Belgique. Syndesi détient une licence exclusive mondiale d’UCB en vue de développer et commercialiser une série de nouveaux modulateurs procognitifs de la SV2A. Syndesi s’appuiera sur le riche parcours de recherche d’UCB pour poursuivre le développement de ces nouveaux modulateurs de la SV2A et étudier leur potentiel d’amélioration de la cognition dans des pathologies telles que la maladie d’Alzheimer, d’autres démences et le déficit cognitif associé à la schizophrénie.

À propos de VIVES-Louvain Technology Fund

VIVES Louvain Technology Fund est un fonds d’investissement technologique multi-sectoriel qui investit dans les spin-off de l’Université catholique de Louvain (UCL) et dans les start-ups tant en Belgique que dans les pays limitrophes. VIVES II est financé par une douzaine d’investisseurs belges et européens de premier plan tels que le Fond d’Investissement Européen (EIF ), SFPI-FPIM, BNP Paribas Fortis Private Equity Belgium, BPI France (France), ING Belgium, Sofina, AXA Belgium, Belfius, IRD (France), Nivelinvest, la Région de Bruxelles-Capitale et SOPARTEC. L’objectif du fonds est d’investir dans le développement de start-ups, depuis la validation technologique jusqu’à la maturité commerciale. Les fonds (VIVES I – €15 millions et VIVES II – €43 million) sont gérés par la SOPARTEC, la société de transfert de technologie de l’UCL. Les participations clés : KEEMOTION, ITEOS THERAPEUTICS, PROMETHERA BIOSCIENCES, NOVADIP BIOSCIENCES, SMARTNODES, GETSMILY, TESSARES, 3D-SIDE, AXINESIS, G2C, etc.

www.vivesfund.com


Contacts presse

Sopartec

Philippe Durieux

Sopartec

Tel: + 32 10 39 00 21

p.durieux@sopartec.com

Syndesi

Jonathan Savidege (CEO Syndesi)

Mobile: + 44 7561 101 630

Mail: Jonathan.Savidge@syndesitherapeutics.com